Merci Ti-Jésus

Hé! regarde-moi donc ça:
une pomme, deux oranges
une pognée de klondykes
deux dix cents puis 5 cents en cents
non, mais ça s'peut-y ça? juste pour moi?
hé! pis l'matin d'Noël à part de ça...

Ben... ben là, moi là... j'pense que ça faisait au moins un mois qu' j'attendais c'matin-là

Hier au soir j'ai prié fort
ben... plus fort que d'habitude
pour que j'puisse rester debout
après la messe de minuit

Mais ça a pas marché

Tout le long du chemin en r'venant de l'église
j'ai regardé l'ciel par la vitre de notre bazou
Les vitres étaient plein's de frimas pis ça a fait un gros trou avec ma main

Le ciel là, y était pas comme d'habitude
on dirait qu'y était plus grand
comme le coeur du Ti-Jésus
les étoiles plus grosses, pis plus brillantes
Pis on aurait dit qu'la ville c'tait comme une prière

Maudit qu'c'était beau!

Arrivés à la maison, là, ça sentait bon!

Et là, les grands y ont commencé
à chanter des cantiques pis à danser
Pis moman, elle, a nous a serré fort fort...
pis est v'nue nous embrasser dans nos lits

Moi j'ai essayé d'pas dormir le plus longtemps possible
pis.. j'pensais... j'pensais à d'autr's tits enfants dans l'monde
Qui avaient pas la chance, comme nous autres, d'avoir une maman.

Moi, icitte au chaud, le ventre bien plein
mes frères, mes soeurs
un papa, une maman,
pis d'la visite à part de ça..

Pis en plus, une pomme, deux oranges
une pognée de klondykes
deux dix cents puis 5 cents en cents

Ça, c'est d'être heureux!

Merci mon Ti-Jésus

Merci! Merci!


Dit par Nestor (Claude Blanchard)

Fermer