Sans musique


La Vierge au fuseau


- 1 -
À l'heure où le jour meurt sur la prairie
Où s'endort au bois le petit oiseau
Près de son enfant, la Vierge Marie
Songeait en tournant son humble fuseau
La lampe éclairait son charmant visage
Partout dans la nuit les bruits s'étaient tus
Son front se penchait, triste, sur l'ouvrage
Et dans son berceau gazouillait Jésus.

- 2 -
Il fallait tirer de la quenouillette
Assez de fil blanc pour de petits draps
Il fallait tisser toute une layette
La Vierge était pauvre et n'en avait pas
Mais la bonne mère, étant par trop lasse,
Le fuseau tomba de ses doigts tendus
Le sommeil ferma ses yeux pleins de grâce
Ce qui fit pleurer le petit Jésus.

- 3-
Or quand du soleil la chaude lumière
Revint le matin rire au fond des cieux
Le coeur éperdu, la divine Mère
Crut rêver encore en ouvrant les yeux
Ses genoux étaient chargés de beaux langes
Et de jolis draps en riches tissus
Le rouet tournait sous l'aile des anges
Et l'un d'eux berçait le petit Jésus.



Paroles: André Chenal
Musique: Fernand Kernevel

Fermer