L'aviateur
(Dans les cieux)

- 1 -
Un jeune enfant qui n'avait plus de mère
Obtint en classe une belle croix d'honneur
Or, le même jour, on décorait son père
Un courageux et vaillant aviateur
Quand, sur le coeur du champion de l'espace,
L'gosse vit briller l'emblème du devoir
Tiens, lui dit-il, toi tu n'vas pas en classe
Et t'as la croix, pourquoi? je veux savoir
Prenant son fils dans ses bras tendrement
Le père ému lui dit modestement:

Refrain
Je l'ai prise dans les nuages
Tout là-haut, là-haut dans les cieux
J'en vois beaucoup dans mes voyages
C'est une étoile du bon Dieu.

- 2 -
Dans le ciel bleu on acclame on admire
Un aéro filant comme l'éclair
Des cris s'élèvent de la foule en délire
Vers l'homme-oiseau qui plane dans les airs
Majestueux, le voici qui s'avance
Chacun tressaille au bruit de son moteur
Il atterrit et, fêtant sa vaillance
C'est en triomphe qu'on porte l'aviateur
Mais quand il fut loin des vivats joyeux
Son fils lui dit, des larmes plein les yeux:

Refrain 2
Puisque tu vas dans les nuages
Tout là-haut là-haut dans les cieux
Il faut dire que je suis bien sage
À maman qu'est près du bon Dieu.

- 3 -
Le lendemain, l'aviateur dès l'aurore
Prit le départ, chargé d'une mission
Il entendit l'enfant lui dire encore:
Petit papa, fais bien ma commission
Dans l'infini, gros comme une hirondelle
Il disparaît, c'est l'immense inconnu
L'oiseau, hélas ! a dû briser ses ailes
Car le héros n'est jamais revenu
De ses grands yeux fouillant le firmament
Depuis ce jour, l'enfant dit tristement:

Refrain 3
Petit père est dans les nuages
Tout là-haut, là-haut dans les cieux
Sans doute qu'il était bien sage
On l'a gardé près du bon Dieu.



Paroles: Léon Joreb
Musique: A. Alteirac (1912)
Interprète: Georgel

Fermer