La chanson du maître cordonnier

- 1 -
Je suis maître cordonnier
Le métier est honorable
Que de gagner ses deniers
À chausser l'contribuable
Quand je tape sur mon cuir
Je chante une chansonnette
Tout en m'offrant le plaisir
D'avaler des clous sans tête.

Cogne cogne cogne, top top top
Coupons tiges et empeignes
Cogne cogne cogne, top top top
Clouons semelles et talons
Venez à ma belle enseigne
Je suis l'meilleur du canton.

- 2 -
Tiens, voici les gros souliers
Du maire de notre village
Qui est en plus marguillier
Et des cochons fait l'él'vage
Il est aussi maquignon
Pas très calé en algèbre
Et pour grossir son pognon
Il dirige les pompes funèbres.

Cogne cogne cogne, top top top
Clouons talons et semelles
Cogne cogne cogne, top top top
Vite, chaussons notr' magistrat
Travaillons la vie est belle
Tiens, notre maire a les pieds plats.

  - 3 -
Voici les souliers vernis
Du fils de notre notaire
Qui a l'crâne dégarni
Tout comme celui de son père
Il marche les genoux en d'dans
Comme au [...]
Il n'est pas très brillant
Depuis qu'il eut la jaunisse.

Houm houm houm, houp houp houp
Sentez-vous la différence
Houm houm houm, houp houp houp
On dirait qu'on frappe [...]
À l'image de sa conscience
Y'a des s'melles de caoutchouc.

- 4 -
Elle est venue un matin
Parfumant toute ma boutique
Me dire d'un air mutin
Monsieur y'a que'que chose qui m'clique
C'était un méchant p'tit clou
Que j'aplatis avec rage
En r'luquant son joli cou
Et les grâces de son corsage.

Cogne cogne cogne, top top top
Le coeur me fond dans la bouche
Cogne cogne cogne, top top top
Combien, monsieur, que j'vous dois?
Là que j'ai des idées louches
Je m'suis tapé sur les doigts.


Paroles: Lionel Daunais
Interprète: Lionel Daunais (1949)

Fermer