Cinq filles à marier

- 1 -
Maître Jacques le notaire
A cinq filles à marier
La première est très austère
Elle doit avoir quarante ans
C'est l'image de sa mère
Elle mène tout tambour battant.
C'est dommage mais qu'importe
Et que le diable l'emporte.

- 2
Maître Jacques le notaire
A cinq filles à marier
La deuxième comme son père
A de la barbe au menton
Le nez comme une pomme de terre
Les pieds plats et le dos rond.
C'est dommage mais qu'importe
Et que le diable l'emporte.

- 3 -
Maître Jacques le notaire
A cinq filles à marier
La troisième sans aucun doute
Ne manque pas de qualités
Mais toujours elle vous déroute
Car elle a un oeil en biais.
C'est dommage mais qu'importe
Et que le diable l'emporte.

  - 4 -
Maître Jacques le notaire
A cinq filles à marier
La quatrième est sauvage
Quoique jolie comme un coeur
Elle fuit sur mon passage
À croire que je lui fais peur.
C'est dommage mais qu'importe
Et que le diable l'emporte.

- 5 -
Maître Jacques le notaire
A cinq filles à marier
J'ai épousé la dernière
Qui ressemble à une fée
Mais elle est par trop légère
Elle ne pense qu'à me tromper.
C'est dommage mais qu'importe
Et que le diable l'emporte.

- 6 -
La morale de cette histoire
Est fort simple à deviner
N'allez pas chez le notaire
Pour vouloir vous marier
Mais consultez père et mère
Avant de vous déclarer
C'est dommage mais tant pis
Car la vie est faite ainsi.



Les Compagnons de la Chanson

Fermer