Le curé de notre village

- 1 -
Le curé de notre village
Disait un jour dans ses sermons - dans ses sermons
Aimer convient bien au jeune âge
Aimer convient bien aux garçons - aux garçons.

Refrain
Car j'aime à voir - car j'aime à voir
Sous la coudrette - sous la coudrette
Après les travaux du matin - du matin
Danser au son de la musette
Danser au son du tambourin
Danser au son de la musette
Danser au son du tambourin.

Danser, valser au son de la musette
Danser, valser au son du tambourin.

- 2 -
Si parfois, quand on est en danse
Fillette faisait un faux pas - un faux pas
Toujours avec de l'éloquence
Je ne la rebuterai pas - oh! non, pas !
Car j'aime à voir...

- 3 -   (Non chanté ici)
Il faut que l'on vide une tonne
Du meilleur vin de mon cellier, - de mon cellier
Et puis après, qu'elle résonne
Sous le pied du ménétrier - ménétrier.
Car j'aime à voir...

- 4 -   (Non chanté ici)
La musette est bien arrosée
Et j'applaudis à ses chansons - à ses chansons
Avec vos belles fiancées
Sautez, dansez, joyeux garçons, - joyeux garçons.
Car j'aime à voir...

- 5 -
Mes amis le temps marche vite
Votre curé se fait bien vieux - se fait bien vieux
N'est-il pas juste qu'il profite
Auprès de vous des jours heureux - des jours heureux ?
Car j'aime à voir...

- 6 -   (Non chanté ici)
Enfants, venez au presbytère
Si l'amour vous cause des pleurs - cause des pleurs
Toujours, en ami, votre père
Je serai votre consolateur - consolateur.
Car j'aime à voir...


Quatuor Octave Pelletier (1918)

Fermer