Dans les jardins de Valencia


Dans les jardins de Valencia
Lorsque descend le crépuscule
Les amoureux se dissimulent
Derrière les campanules
Et les bougainvillers
Dans les jardins de Valencia
Tandis qu'au ciel monte la lune
Chacun emmenant sa chacune
S'en va dans la nuit brune
Rêver dans les allées.

Dans les coins sombres
On voit des ombres
Et dans la nuit s'envolent de tendres baisers
Les années passent
Le temps s'efface
Ceux qui le savent ont bien raison d'en profiter
Dans les jardins de Valencia
On y parle un bien doux langage
Pourtant n'en prenez pas ombrage
Car les filles sont sages
Là-bas à Valencia.

Dans les jardins parmi les lierres
On dit qu'une madone en pierre
Exauce pour la vie entière
Les voeux et les prières
De tous les amoureux.

Dans les jardins de Valencia
Lorsque descend le crépuscule
Les amoureux se dissimulent
Derrière les campanules
Et les bougainvillers
Dans les jardins de Valencia
Tandis qu'au ciel monte la lune
Chacun emmenant sa chacune
S'en va dans la nuit brune
Rêver dans les allées.

Dans les coins sombres
On voit des ombres
Et dans la nuit s'envolent de tendres baisers
Les années passent
Le temps s'efface
Ceux qui le savent ont bien raison d'en profiter
Dans les jardins de Valencia
On y parle un bien doux langage
Pourtant n'en prenez pas ombrage
Car les filles sont sages
Là-bas à Valencia.

Dans les jardins de Valencia.


Interprètes: Patrice et Mario

Fermer