Émilienne
C'est-y toi?


- 1 -
J'ai lu dans l'Intran que mam'zelle Émilienne
Avait levé l'pied d'chez elle rue Rambuteau
Et qu'sa mère promet, si on la lui ramène
Trente-huit francs soixante, une montre et sa photo
C'est pour ça que d'puis lundi matin
Je demande à tous les p'tits trottins:

Refrain
C'est-y toi qui t'appelles Émilienne
C'est-y toi, c'est-y toi ou c'est-y pas toi?
Si c'est toi ta mère a dit qu'tu r'viennes
Que tu r'viennes, Émilienne
Que tu r'viennes chez toi
Comme avant je n't'avais jamais vue
C'est fatal que je n't'aie pas r'connue
C'est-y toi qui t'appelles Émilienne
C'est-y toi, c'est-y toi ou c'est-y pas toi?

- 2 - Non chanté ici)
C'matin rue d'la Paix je vois une blondinette
Croyant qu'c'était elle viv'ment je presse le pas
Mais quelqu'un me dit: C'est mam'zelle Mistinguette
J' n'en étais pas sûr car je n'la connais pas
Mais afin de ne pas faire d'erreur
À la miss j'ai dit: la bouche en coeur:

- 3 - Non chanté ici)
Place de la Bastille au coin de la rue d'Lappe
J'ai vu tout à l'heure une petite femme en noir
J'cavale en m'disant: il faut que j'la rattrape
Si c'est Émilienne comment que j'vais l'avoir
Zut, alors, c'était un jeune curé
J'lui ai tout d'même dit pour pas m'gourer:

- 4 -
Sortant d'un hôtel, je vois Place Vintimille
Un petit jeune homme poudré bien ondulé
J'me dis: c'est curieux, c'garçon a l'air d'une fille
Si c'est Émilienne je m'en vais la filer
Et marchant derrière le p'tit monsieur
Je lui dis, d'mon air le plus gracieux:

- 5 -
C'est rudement coton d'retrouver la gamine
Voulez-vous m'aider un tout p'tit peu, messieurs?
Chacun n'a pour ça qu'à fixer sa voisine
Sous le nez, d'abord, puis dans le blanc des yeux
Et en s'y prenant discrètement
Il n'a qu'à lui chanter tout douc'ment:


Paroles: Charles Pothier - Albert Willemetz
Musique: Casimir Oberfield
Interprète: Georges Milton (1931)

Fermer