Giovinella

- 1 -
Dis-moi, Giovinella, n'entends-tu pas la voix
Le doux appel de ton voisin François
Tu fais la rebelle, tu veux bouder encore
Mais c'est fini, oublions tous nos torts
La grande Bleue qui joint nos deux pays
Semble nous murmurer: soyons unis.

Refrain
Pourquoi ne pas venir, ô Giovinella
Si de nos souvenirs tu te rappelles
Allons, voyons, il ne faut pas attendre
Tu sais, qu'au fond, on est faits pour s'entendre
La vie à l'avenir sera plus belle
Quand tu me reviendras, Giovinella !

- 2 -
Croyant te séduire, un autre, sans détour
S'en vint, un jour, pour te faire la cour
Malgré ses sourires, vous vous entendiez mal
Car il était très jaloux et brutal
Oui, toi pour que ton bonheur soit complet
Tu aimes te donner à qui te plaît.

- 3 -
Je t'ai dit moi-même parfois des mots méchants
Mais toi aussi tu m'en as dit souvent
Pourtant quand on s'aime, avoue-le franchement
Il vaut mieux tout que d'être indifférents
Tu sais qu'un vieux proverbe a dit un jour
Se disputer, c'est encore de l'amour.

Refrain
Pourquoi ne pas venir, ô Giovinella
Si de nos souvenirs tu te rappelles
Allons, voyons, il ne faut pas attendre
Chacun, faisons un pas pour nous entendre
La vie à l'avenir sera plus belle
Sur nos deux rivieras, Giovinella !



V. Scotto - H. Alibert, G. Koger
Interprète: Tino Rossi (1939)

Fermer