Heure exquise
Valse de l'opérette "La Veuve joyeuse"



Heure exquise
Qui nous grise
Lentement
La caresse
La promesse
Du moment
L'ineffable étreinte
De nos désirs fous
Tout dit: Gardez-moi
Puisque je suis à vous.

Sanglots profonds et longs
Des tendres violons
Mon coeur chante avec vous
À casse-coeur, à casse-cou
Brebis prends bien garde au loup
Le gazon glisse et l'air est doux
Et la brebis vous dit: Je t'aime loup.


L'ineffable étreinte
De nos désirs fous
Tout dit: Gardez-moi
Puisque je suis à vous.


Paroles: Victor Léon, Léo Stein
Adapt: Robert de Flers, Gaston-Arman de Caillavet
Musique: Franz Lehár
Interprète: Ninon Vallin et André Baugé (1930)

Fermer