L'Hôtel des Trois Canards


Refrain 1
Connaissez-vous l'Hôtel des Trois Canards?
Il est dans un p'tit patelin quelque part
Comme c'est le seul qu'on puisse y dénicher
Malgré soi il faut bien y coucher.

- 1 -
Y'a pas de garage... il faut ranger l'auto
Dans une étable entre une vache et un veau
Et, par les trous qu'il y a dans la toiture,
Les pigeons déshonorent votre voiture
Dans votre chambre est un vieux lavabo
Mais le malheur c'est qu'il n'y a pas d'eau
Et pour se débarbouiller le matin
Faut descendre à la pompe du jardin.

Refrain 2
Connaissez-vous l'Hôtel des Trois Canards?
Y'a des souris qui trottent dans les placards
Heureusement que pour v'nir les chasser
Sous chaque porte un gros chat peut passer.

- 2 -
Dans votre lit y'a des draps rapiécés
Et du sommier les ressorts sont cassés
Quand on s'retourne ça fait un tel bruit
Qu'on n'ose pas remuer de la nuit
Comme dans la cour y'a aussi la basse-cour
Un sacré coq vous réveille au p'tit jour
On se rendort, mais d'l'église à côté
Y'a la cloche qui vous fait sursauter.

Refrain 3
Connaissez-vous l'Hôtel des Trois Canards?
Dans la commode on y trouve des cafards
Y'a pas d'rideaux, les volets ferment mal
D'vant la fenêtre il faut mettre un journal.

- 3 -
Mais le plus beau, c'est l'moment du repas
Tout c'que l'on veut, c'est réglé, y'en a pas!
Si vous d'mandez une friture de goujon
On vous sert une omelette à l'oignon
Comme la fontaine est très loin dans l'pays
Et qu'la patronne, afin de faire son frichti,
Avec un seau va puiser dans une mare
Dans l'bouillon vous trouvez des têtards.

Refrain 4
Connaissez-vous l'Hôtel des Trois Canards?
Dans le bistrot d'en bas y'a un billard
Mais on n'peut pas y jouer parce que
Y'a qu'une bille et ensuite y'a pas de queues.

- 4 -
L'endroit discret n'est pas dans la maison
Mais à côté de la cabane au cochon,
Faut une bougie pour s'y rendre la nuit
Et s'il pleut, faut prendre un parapluie
On quitte l'hôtel disant: C'est pas trop tôt!
Et dans l'étable on va chercher l'auto
Mais le p'tit veau, prenant ça pour du foin
D'votre bagnole a bouffé les coussins.

Dernier refrain
Connaissez-vous l'Hôtel des Trois Canards?
Quand on y va, bien plus vite on en repart
Si par hasard, un jour vous y allez,
Tout comme moi jamais vous n'y reviendrez.



Paroles: Ch. L. Pothier
Musique: Georges Ghestem
Interprète: Marie Bizet (1941)

Fermer