J'ai fait trois fois le tour du monde
De l'opérette: Les cloches de Corneville


J'ai fait trois fois le tour du monde
Et les dangers font mon bonheur
J'aime le ciel quand le ciel gronde
La mer quand elle est en fureur
J'ai fait trois fois le tour du monde
Et les dangers font mon bonheur
J'ai fait trois fois le tour du monde.


Dans mes voyages
Combien d'orages
Que de naufrages!
Mais en retour
Au sein des fêtes
Que de conquêtes
Que d'amourettes
Sans amour
Italiennes
Circassiennes
Algériennes
Chaque pays
Ou blonde, ou brune
M'en devait une
Et de chacune
J'étais épris.
Toujours de même
Le croyant, même,
J'ai dit: Je t'aime
À des vertus
Dont la victoire
Faisait ma gloire
Et ma mémoire
Ne les voit plus
C'est qu'une belle
Me rend fidèle
  Je me rappelle
Toujours, hélas!
La bienvenue
Cette inconnue
Que j'ai tenue
Entre mes bras
Je l'ai tenue
Entre mes bras
Entre mes bras
Oui
Ville chérie
Ô ma patrie
Fais, je t'en prie,
Parler les flots
Mais qu'on me rende
Cette Normande
Que je demande
À tes échos
Pour la connaître
La voir renaître
Et m'apparaître
Sortant des flots
Tout m'est facile
Fût-il utile
De braver mille
Dangers nouveaux!



Paroles: Clairville et Charles Gabet
Musique: Robert Planquette
Interprète: André Baugé (1933).

Fermer