Sans MUSIQUE


Jamais enfants
Sur l'air de: "Coeur de lilas"


- 1 -
Dans les maisons ouvrières du faubourg
Le travailleur ne rit pas tous les jours
Oui, il a toujours quelque chose qui ne va pas
Pour le pauvre monde ici-bas
Que ce soit la grève ou le manque de boulot
Faut subvenir aux besoins des marmots
Et pour cela toujours la maman
Chez qui l'on trouve le plus grand dévouement
Elle soupera d'un peu d'eau et de pain
Mais son petiot ne manquera de rien.

Refrain
Jamais enfants
Vous n'aimerez assez votre mère
Pour les tourments
Qu'elle éprouve en cette vie de misère
Son pauvre coeur
Ne connaît guère les heures de bonheur
Jamais enfants
Vous n'aimerez assez vos mamans.

- 2 -
Voyez cette mère penchée sur le berceau
De son bambin retenant ses sanglots
Il est malade, et tremblante de peur
Anxieuse, elle attend le docteur
Enfin le voilà, il ausculte l'enfant
Minutes terribles pour la pauvre maman
Qu'est-ce que vous dites, docteur ? Ça ne sera rien
Soyez béni, oh! monsieur merci bien
Voilà la vie pour les pauvres mamans
Un peu de joie mais beaucoup de tourments.

- 3 -
L'enfant grandit, il entre à l'atelier
Il a voulu faire tel ou tel métier
Pour la pauvre mère c'est encore du chagrin
C'est un travail dur et malsain
Elle se figure voir pâlir son petit gars
Enfin pour elle c'est toujours du tracas
Leur pauvre vie n'est faite que de soucis
Du jour où nous jetons le premier cri
Oh ! jeunes gens, je vous le dis bien haut:
Pour votre mère jamais rien n'est trop beau.



Auteur inconnu


Fermer