Je suis venu proche

- 1 -
L'autre jour en passant dans la rue
J'ai aperçu un p'tit trottin
Quand ses yeux rencontrèrent ma vue
Elle me sourit d'un air mutin
Je l'aborde bien gentiment
Je l'emmène au restaurant
Je m'suis pas mis d'court d'argent
Mais j'suis v'nu pas mal proche.

Refrain
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
Ça jamais v'nu aussi proche
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
Y m'restait cinq cents dans ma poche.

- 2 -
J'suis entré dans un hôtel borgne
C'était pour prendre un petit coup
On sait que j'suis pas un ivrogne
Mais j'trouve la boisson de mon goût
Après un j'en ai pris deux
Après trois, je m'suis trouvé mieux
Je m'suis pas saoûlé mes vieux
Mais j'suis v'nu pas mal proche.

Refrain
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
Y'avait rien d'aussi proche
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
À la fin je marchais tout croche.

  - 3 -
Je conversais avec un ami
Quand au plus fort d'la discussion
Comme je n'étais pas d'son avis
V'la t'y pas qu'y m'traite de cochon
Et pour comble de saleté
Y fait le geste de m' frapper
J'ai pas voulu me venger
Mais j'suis v'nu pas mal proche.

Refrain
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
Y'avait rien d'aussi proche
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
J'lui ai mis la gueule toute croche.

- 4 -
Ma femme a dans sa famille
Un cousin nommé Gaston
Y vient distraire la pauvre fille
Quand je n'suis pas à la maison
Les voisins sont étonnés
De l'voir là toute la journée
Je n'les ai jamais pognés
Mais j'suis v'nu pas mal proche.

Refrain
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
Y'avait rien d'aussi proche
Ah! j'suis v'nu proche, assez proche
Si j'avais pu avoir une roche.



Paroles: H. Poupon - Musique: H. Christiné
Interprète: Ovila Légaré (1930)

Fermer