Les mamans


- 1 -
Sous les caresses maternelles
Nous grandissons dans un doux nid
Impatients d'avoir des ailes
Pour voltiger vers l'infini
Les méchants ingrats que nous sommes
Semeurs de terribles tourments
[À peine sommes-nous des hommes
Nous faisons souffrir les mamans.] [bis]

- 2 -
Joyeux bambins, chers petits anges
Changés vite en petits démons
Gazouillez comme des mésanges
Vos gais propos nous les aimons
Mais comme nous faisions naguère
Quand défilaient nos régiments
[Ne parlez jamais de la guerre
Car ça fait trembler les mamans.] [bis]

- 3 - (Non chanté ici)
Lorsque vous serez dans la vie
Livrés à vous-mêmes un beau jour
Sans défaillance et sans envie
Luttez pour vivre à votre tour
Et si le sort met en déroute
Les fiers espoirs de vos romans
[Ne quittez pas la droite route
Car ça fait pleurer les mamans.] [bis]

- 4 -
Puis redoublez de gentillesse
Lorsque leurs cheveux seront blancs
Pour mieux égayer leur vieillesse
Redevenez petits enfants
Entourez-les de vos tendresses
Soyez câlins, soyez aimants,
[Ne ménagez pas vos caresses
Ça fait tant plaisir aux mamans.] [bis]


Paroles: T. Botrel - Musique: P. Delmet
Interprètes: J. Aubert - E. Sanborn (1941)

Fermer