Sans MUSIQUE


Sur l'air de: La Madelon


La marche au camp

- 1 -
Entendez-vous à travers l'espace immense
La voix des mers, des montagnes, des forêts
Qui nous appelle à jouir de nos vacances
Sur le rivage ou sous les arbres frais
Quittons la ville et ses usages
Ses tramways et ses magasins
Et vivons comme des sauvages
Sans être pour ça des gredins
Sous l'étoile la nuit
Au grand soleil le jour
Nous aurons des couleurs
Quand viendra le retour.

Refrain
Allons, enfants, astiquez les gamelles
Préparez tout: vos sacs et vos bâtons
Des clous neufs à toutes les semelles
Et de l'eau dans vos bidons (don, don, don, don)
Allons, enfants, vite on se met en route
On causera, ce soir, en bivouaquant
D'un pas vif partons sur la grand-route
Pour le camp, pour le camp, pour le camp.

- 2 -
Notre charette a reçu sa pleine charge
Et nos ressorts font des bonds impressionnants
Le ciel est bleu mais la route n'est pas large
Les conducteurs, attention dans les turnants
Attachez mieux ces casseroles
Qui font un bruit de carillon
En marche évitez les rigoles
Où verseraient nos provisions
Si tout est bien calé
Si ce n'est pas trop chaud
Ça ne doit pas tomber
Plus qu'deux-trois fois par jour.

- 3 -
Ô cuisinières, en vous est notre espérance
Braves héroïnes qui n'avez pas peur du feu
Vous savez bien qu'en matière de bombance
Un petit trop vaut mieux que pas assez
Ne renversez pas les marmites
Ne marchez pas dans le saindoux
Et si vous nous nous faites des frites
Ne les gardez pas toutes pour vous
Si les plats sont brûlés
Gare à la cour d'honneur
La loi condamne à mort
Tous les empoisonneurs.


Chanson de route

Fermer