La marchina

Connaissez-vous le dernier cri la marchina
La danse qui vient de Paris d'un joyeux pas
Dès qu'elle arrive on lui sourit de ci de là
Tant que bientôt tout le pays l'adoptera
Quand chaque belle avec amour la dansera
La valse fera demi-tour et s'en ira
Avec la java des faubourgs et la polka
Ce sera le succès du jour la marchina.

Ah! ah! ah! ah! en Argentine plus de tango
Ah! ah! ah! ah! plus de biguine sur les banjos.

Chaque rumba fuira bientôt vite à Cuba
Chaque conga dans son Rio de la Plata
Tous les boogies retourneront en U.S.A.
Et tous les Français danseront la marchina.

Chic! chic! sans plus attendre
Venez me tendre vos jolis bras
Chic! chic! faites-vous tendre
Pour mieux comprendre
La marchina.

Si nos aïeux avaient dansé la marchina
Les troubadours auraient chanté sur cet air-là
Dans ses salons la Pompadour avec éclat
Aurait appris aux gens de cour la marchina
Plus de gavotte en beaux atours, plus de polka
La valse aurait fait demi-tour à petits pas
Dans les musettes du faubourg plus de java
On danserait depuis toujours la marchina.

Ah! ah! ah! ah! douce cadence grisant les coeurs
Ah! ah! ah! ah! c'est dans la danse qu'est le bonheur.

Joyeux binious, gais tambourins, harmonicas
Accordéons, tout dès demain s'accordera
Si l'on veut bien ne plus penser que rien ne va
Si tous ensemble on veut danser la marchina.

Musique

La marchina.


Henri Bourtayre
Raymond Legrand - Louis Poterat
Interprète: Tino Rossi (1948)

Fermer