Le miracle des roses


Le texte pâle n'est pas chanté ici

- 1 -
Dans un village de Bretagne
On est au jour de la Toussaint
Pierre, un pauvre enfant de campagne
Est venu le coeur tout chagrin
Car l'an passé sa mère est morte
Il veut des fleurs mais il n'a pas d'argent
L'église est vide, il pousse la porte
Sur l'autel il voit en entrant.

Refrain
Bleu, rose, violet et jaune
Un bouquet aux fraîches couleurs
La Vierge lui faisant aumône
A l'air de lui donner ces fleurs
Et comme il n'aperçoit personne
Il les prend et sort vivement
Porter les fleurs de la Madone
Sur la tombe de sa maman.

- 2 -
Mais comme il sortait de l'église
Le curé qui l'avait surpris
Le rattrape et se scandalise:
Ce bouquet, pourquoi l'as-tu pris?
C'est un horrible sacrilège
Que de voler les fleurs du reposoir
Mais soudain une vision l'assiège
Sur l'autel, que vient-il de voir?

  Refrain 2
Bleu, rose, violet et jaune
Un bouquet aux fraîches couleurs
Se trouve aux pieds de la Madone
Et ce sont bien les mêmes fleurs

Le soleil sortant des verrières
Ont, par miracle, au même endroit,
Par de savants jeux de lumière
Reproduit les fleurs d'autrefois.

- 3 -
C'est pour les mettre au cimetière,
Dit l'enfant, que j'ai pris c'bouquet
Sur la tombe de ma pauvre mère
Où tout à l'heure je priais
Je crois bien que c'est la Madone
Qui l'a remis au même endroit
Le prêtre dont l'âme s'étonne
S'agenouille et dit plein d'émoi:

Refrain 3
Bleu, rose, violet et jaune
Ce bouquet aux fraîches couleurs
Garde-le, car c'est la Madone
Mon enfant, qui t'offre ces fleurs
La Vierge en sa bonté de mère
A pitié des petits enfants
Qui vont, de fleurs, joncher la terre
Où dorment leurs chères mamans.



Interprète: J.F. de Belleval (1928)

Fermer