Mon âme à Dieu, mon coeur à toi

- 1 -
La voile est à la grande hune
Disait un breton à genoux
Je pars pour chercher la fortune
Qui ne veut pas venir à nous
Je reviendrai bientôt, j'espère,
Sèche tes yeux, prie, attends-moi
En te quittant ma bonne mère
Mon âme à Dieu, mon coeur à toi
En te quittant ma bonne mère
Mon àme à Dieu (bis), mon coeur à toi.

- 2 - (Non chanté ici)
Pour rendre le sort favorable
Chantaient les marins à loisir
Il faut vendre son âme au diable
Et donner son coeur au plaisir
Mais lui, songeant à sa chaumière,
Plen de tendresse et plein de foi
Il répétait: Ma bonne mère
Mon âme à Dieu, mon coeur à toi
Il répétait: Ma bonne mère
Mon âme à Dieu (bis), mon coeur à toi.

- 3 -
Errant de rivage en rivage
Enfin il amasse un trésor
Et puis il retourne au village
C'est pour sa mère tout son or
Mais il lit ces mots sur la pierre:
Je pars aussi, mon fils, plains-moi
Mais dans le ciel comme sur terre
Mon âme à Dieu, mon coeur à toi
Oui, dans le ciel comme sur terre
Mon âme à Dieu (bis), mon coeur à toi.


Frédéric Courcy - Louis Clapisson
Interprète: Henri Marcoux (1930)


Fermer