Le pâtre des montagnes Tyrolienne
ou Ma bergère


- 1 -
Je suis le Pâtre des montagnes
J'aime l'air, la liberté
Le brillant soleil des campagnes
Et le firmament étoilé
J'ai pour palais une chaumière
Où, sans souci du lendemain
Le soir en guise de prière
J'entonne ce joyeux refrain:

yodle...

- 2 - (Non chanté ici)
Aussitôt que paraît l'aurore
Mon troupeau comme un voile blanc
S'étend sur le coteau que dore
Le rayon du soleil levant
Tout s'anime dans mon empire
Les oiseaux voltigent dans l'air
Envoyant à Dieu leur sourire
Dans un mélodieux concert.

- 3 -
Devant ce bonheur sans nuage
Parfois je me prends à rêver
Mon coeur me dit dans son langage
Je crois qu'il est bien doux d'aimer
Dieu nous a mis sur cette terre
Pour adorer notre prochain
Mon prochain, c'est une bergère
Je l'attends sur ce gai refrain.


Paroles: Mme Victor Nivelet
Musique: Victor Nivelet
Interprète: Andréany (1930)

Fermer