La quarantaine


Si l'on avait mis en quarantaine
Tous les hommes de quarante ans
L'humanité en serait à peine
Au Moyen Âge et pour longtemps
Louis Pasteur n'aurait pas découvert
Son vaccin à soixante-trois ans
L'avion de Clément Ader
N'aurait jamais quitté la terre
Il avait presque cinquante ans.

Si l'on avait mis en quarantaine
Les hommes de quarante ans passés
L'automobile de Monsieur Daimler
Serait encore à inventer

Si l'on avait mis en quarantaine
Tous les hommes de quarante ans
Il y aurait peut-être moins de problèmes
Pour la jeunesse et pourtant
Victor Hugo n'aurait pas écrit
Les Misérables à soixante ans
Et Pierre et Marie Curie
Auraient fini tout juste à temps
Un an plus tard, c'était trop tard.

Voltaire et Rousseau ainsi que Marx
Seraient d'illustres inconnus
Si l'on avait mis en quarantaine
Les hommes de quarante ans et plus.

Aujourd'hui, l'on met en quarantaine
Tous les hommes de quarante ans
"Demandons jeune cadre en moyenne
De vingt-cinq à trente-cinq ans
Mais avec une bonne expérience
Et de la personnalité
De l'ambition, des références
Avenir assuré"
Assuré pour quelques années.

Puisqu'ils ne seront en quarantaine
Qu'à quarante ans et pas avant
Ils auront le temps de prospecter
Pour ne pas se retrouver sur le pavé.

Non, ne mettez plus en quarantaine
Tous les hommes de quarante ans
Sous prétexte que la vie moderne
Vous fait un homme à dix-sept ans
Souvenez-vous à quarante-trois ans
Un certain John F. Kennedy
Était un tout jeune Président
Alors à mon avis,
Il faudrait leur laisser le temps

Ils ont encore du sang dans les veines
Qu'ils vous le donnent et puis après
Vous pourrez nous mettre en quarantaine
Vous n'aurez rien à regretter.


Paroles: H. Djan
Musique: D.Faure
Interprète: Philippe Clay (1971)

Fermer