Si jamais


Si jamais vous traversez la mer immense
Pour fuir un horizon chargé d'ennuis
Vous direz, apercevant le ciel de France:
C'est ici que j'aimerais passer ma vie.

Si jamais vous connaissez la peine immense
De perdre un grand amour qui vous trahit
Vous viendrez chercher l'oubli de vos souffrances
Dans les bras d'une jolie fille de mon pays.

Dans mon pays y'a tant de belles filles
Y'a tant de filles pour consoler les gars
Dans ma vallée y'a tant de fleurs jolies
Que le bonheur sourit à chaque pas.

Si jamais vous délaissez la ville immense
Chassé par les méchants, lassé de tout
Vous aurez pour croire encore à votre chance
L'aube claire d'un dimanche de chez nous.

Dans mon pays y'a tant de beaux dimanches
Tant de tonnelles pour boire à nos amours
Tant de clochers et tant de robes blanches
Que ceux qui s'aiment s'y marient pour toujours.

Si jamais vous traversez la mer immense
Pour fuir un horizon chargé d'ennuis
Vous direz, en abordant la terre de France:
C'est ici que j'aimerais finir ma vie. (bis)


Bruno Coquatrix - Marc Lanjean
Interprète: Tino Rossi (1952)

Fermer