Sur le chemin des écoliers


- 1 -
Quand on est encore tout gamin
Quel plaisir enfantin
De pouvoir décrocher les nids
Dans les bois, les taillis,
Le chemin de votre maison
N'est jamais assez long
Et le soir on voudrait toujours
Faire encore un détour.

Refrain
Ah! comme il fait bon dans les sentiers
Sur le chemin des écoliers
C'est un chemin fait de pur hasard
Qui fait parfois rentrer bien tard
Toujours rempli de charme et d'aventure
Quand la nature et le printemps sourient
Ce n'est pas sérieux mais c'est charmant
D'écouter la chanson du vent
Et c'est un plaisir de s'égayer
Sur le chemin des écoliers.

- 2 -
Quand plus tard on est amoureux
Il nous faut d'autres jeux
Sous la lune aux rayons discrets
L'on soupire en secret
C'est à deux la main dans la main
Qu'on poursuit son chemin
On s'attarde en parlant d'amour
Quelquefois jusqu'au jour.

Refrain
Ah! comme il fait bon dans les sentiers
Sur le chemin des écoliers
C'est un chemin fait de pur hasard
Qui fait parfois rentrer bien tard
[Toujours rempli de charme et d'aventure
Quand la nature et le printemps sourient
Ce n'est pas sérieux mais c'est charmant
D'écouter la chanson du vent
Et c'est un plaisir de s'égayer
Sur le chemin des écoliers.]
[bis]


Interprète: Ludovic Huot (1938)

Fermer