Tu voudrais me voir pleurer


- 1 -
C'est une blonde aux grands yeux prometteurs
Une de ces femmes dont le regard vous grise
Qui semble dire: Je vous donne mon coeur
Gardez-le bien de peur qu'il ne se brise
Et lui, croyant à ce divin poème
Lui fit serment de l'adorer toujours
Elle dit, moqueuse: es-tu sûr que je t'aime?
Je mens si bien quand je parle d'amour
Lui regardant ses grands yeux qui riaient
Lui dit: Chérie, quelle grande enfant tu fais!

Refrain
Tu voudrais me voir pleurer
Tu cherches à me faire de la peine
Ton coeur aime à torturer
Celui que ton amour enchaîne
Mais prends garde qu'à ton tour
Malgré ta beauté et tes charmes
Un homme ne te fasse un jour
Verser des larmes!

- 2 - (Non chanté ici)
Pleurer d'amour quand je n'ai qu'à choisir
Lorsque chacun à genoux me supplie
Pourquoi rester si je te fais souffrir?
Tu peux partir c'est moi qui t'en défie
Il se leva sans un mot de colère
Elle pâlit: Quoi! tu veux t'en aller
Et tu disais m'aimer d'amour sincère
Tu n'as pas d'coeur tu n'm'as jamais aimée
Adieu, dit-il, je pars avec chagrin
Si je restais, je serais un pantin.

- 3 -
Elle dit: Va-t-en, tu reviendras demain
Car aujourd'hui c'est l'orgueil qui l'emporte
Mais malgré toi tu seras le pantin
Qui reviendra pleurer devant ma porte
Elle attendit, elle était si jolie,
Les jours passèrent mais il ne revint pas
Alors un soir, comprenant sa folie
Elle vint chez lui et murmura tout bas:
Pardonne-moi, je t'aimais tant, vois-tu,
Méchant, pourquoi n'es-tu pas revenu?


Autre version du dernier refrain
(Non chantée ici)

Je voulais te voir pleurer
Je voulais te faire de la peine
Mais c'était pour te garder
Croyant que la douleur enchaîne
C'est moi qui pleure à mon tour
Et que ma douleur te désarme
Puisque c'est pour toi qu'en ce jour
Coulent mes larmes.



E. Dumont - F. L. Béneth
Interprète: L. Huot (1934)

Fermer