La vieille dame


Je sais très bien que quelquefois
Ce n'est pas très drôle pour toi
De supporter son caractère
De la sentir à nos côtés
De n'avoir plus d'intimité
Bien que pourtant ce soit ma mère

Je sais très bien que ça t'agace
Quand pour un rien elle m'embrasse
Comme si j'étais encore un gosse
Quand elle vient te conseiller
Sur la façon de te coiffer
Ou sur la couleur de tes robes

Mais quand tu as quelque chagrin
Ou que tu ne te sens pas bien
La voilà inquiète de suite
Elle reste là tout près de toi
Prête à faire ce que tu voudras
Parc'que pour elle tu es sa fille.

Quand on est vieux on a besoin
De ses enfants pour finir le chemin.

  Pour nous laisser en tête à tête
Sitôt dîné elle s'inquiète
De regagner vite sa chambre
Mais je sais que dès cet instant
Elle n'attend plus que le moment
Où nous serons encore ensemble

Quand par hasard tu lui achètes
Quelques bonbons, quelques violettes
Elle en est émue jusqu'aux larmes
C'est comme si tu déposais
Tout le bonheur du monde entier
Dedans son coeur de vieille dame

Son grand bonheur sa grande joie
C'est quand je l'emmène avec moi
Faire une courte promenade
Prenant mon bras très tendrement
Elle se redresse fièrement
Croyant que tout l'monde nous regarde.

Quand on est vieux on a besoin
De ses enfants pour finir le chemin.


Je sais que tu préfèrerais
Qu'elle vive ailleurs pour nous laisser
Pour nous laisser un peu plus libres
Pourtant c'est toi qui as voulu
Lorsque mon père a disparu
Qu'auprès de nous elle vienne vivre

Bien sûr il y a des maisons
Où l'on accepte en pension
Des vieilles dames de son âge
Sans rien te dire j'y suis allé
Mais quand j'ai vu comment c'était
J'ai senti fondre mon courage

Comment pourrais-je lui expliquer
Qu'après l'avoir tant dorlotée
Tout à coup on ne veut plus d'elle
Un jour aussi nous serons vieux
Pour nos enfants l'un de nous deux
Sera aussi le même problème.

Quand on est vieux on a besoin
De ses enfants pour finir le chemin.


Gustin - Tézé
Interprète: Sacha Distel

Fermer