Les yeux d'Angéline

Qu'ils sont doux les yeux d'Angéline
Aussi doux que sa Louisiane
À côté des yeux d'Angéline
Les plus belles fleurs se fanent
Le soleil à peine décline
Que déjà l'amour y plane
Et quand le soir, au bal des doudous
Chavirant au rythme fou
Elle passe auprès de vous
C'est à celui qui danse le mieux
Pour avoir un regard de ses yeux.

C'est si joli d'écouter la douceur
De son rire en cascade
Et contre soi de sentir la chaleur
De son corps délicieux
Mais par malheur si jamais c'est à vous
Qu'elle adresse une oeillade
À l'insouciance d'avance
Demain vous pourrez dire adieu.

Tour à tour perverse et câline
De l'amour son coeur se garde
Rien qu'un désir qu'elle offre en passant
Et qu'un autre en l'enlaçant
Lui reprend tout en dansant
Je vous préviens, croyez-moi messieurs,
Vous n'êtes rien de mieux à ses yeux
Ah! si jamais un beau jour
À la Louisiane vous souffrez d'amour
Ah! si ses yeux vous ont plu
Tant pis pour vous
Vous l' aurez bien voulu.
Vous l' aurez bien voulu.


Jacques Larue - Marc Lanjean
Interprète: Tino Rossi (1951)

Fermer