Ici repose
   


Un tel... Pas même un tel!... Rien d'écrit... L'inconnu
Dont on sait seulement qu'il n'est pas revenu
A-t-il semé le grain? A-t-il battu l'enclume?
Tenait-il le pinceau, le calice ou la plume?
Est-il l'enfant du riche? Est-il l'enfant du gueux?
L'homme à la main gantée ou l'homme aux doigts rugueux?
Gamin, dénichait-il l'aigle des rocs sauvages?
Ou courait-il, pieds nus, le sable des rivages?
Un petit, quelque part, pour celui qui tomba,
Pria-t-il : Bon Jésus, bénissez mon papa... ?
Quel doux secret cachait sa capote meurtrie?
Dans la grande, quelle est sa petite patrie?
Le pays des genêts? des pins? des orangers?
Des vignes? des marrons? du fruit à pleins vergers?
Qui nous dira vers où son oeil éteint regarde?
- Il dort, sourit la Croix, je l'ai pris sous ma garde...
Passez!...Que vous sachiez comme il s'appelle ou non,
Moi, je l'éveillerai quelque jour par son nom.

QU'IL REPOSE EN PAIX !

J. Bellouare


Fermer